L'actualité bio de Vendée et d'ailleurs

La France interdit temporairement la culture du maïs MON810

Le Monde.fr avec AFP et Reuters |16.03.2012 à 18h33 • Mis à jour le16.03.2012 à 22h28 lire l'article sur le site du monde La France a décidé de réintroduire sur son territoire un moratoire sur la culture du maïs génétiquement modifié MON810, commercialisé par le groupe américain Monsanto, annonce le ministère de l'agriculture, vendredi 16 mars. Cela signifie que Paris interrompt, du moins temporairement, la culture de ce maïs transgénique. Cette mesure vise à "protéger l'environnement", selon…

La France interdit temporairement la culture du maïs MON810

Parution d’une tribune dans Le Monde.fr

La société civile et de nombreux mouvements paysans et ruraux demandent une réorientation de la politique agricole française. Trente-trois personnalités*, dont D.Marion pour la FNAB, représentant 30 organisations rurales, paysannes, environnementales, de solidarité internationale, de la santé et de citoyens, publient ce vendredi 24 février une tribune dans la version internet du journal Le Monde. À l’heure où s’ouvre le Salon de l’Agriculture et où s’engage sérieusement la campagne pour les él…

Parution d’une tribune dans Le Monde.fr

José Bové condamné en appel à dédommager Monsanto

LEMONDE.FR | 16.02.12 | 10h08   •  Mis à jour le 16.02.12 | 10h10 José Bové, député européen d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) et ses compagnons faucheurs volontaires ont été condamnés en appel par le tribunal de Poitiers jeudi 16 février, pour s'en être pris à deux parcelles de maïs OGM du semencier Monsanto en août 2008. M. Bové écope de 200 "jour-amendes" à 6 euros par jour, François Dufour, député européen EELV et un autre militant à "100 jour-amendes". Les quatre autres faucheurs ont des…

José Bové condamné en appel à dédommager Monsanto