La qualité des produits biologiques

La qualité des produits biologiques : Conférence débat avec Denis Lairon

 

Denis Lairon est Directeur de recherche émerite à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) - Unité de recherche Nutrition, obésité et risque thrombotique – Inserm/Inra, faculté de médecine de Marseille Docteur es-sciences.

Il a été le coordinateur du groupe de travail et du rapport de l’Afssa paru en 2003 sur la “qualité nutritionnelle et sanitaire des produits de l’agriculture biologique”.

Plus récemment il a contribué à un volet de l’étude Nutrinet-Santé . Présentée comme une des plus grandes études jamais lancées au monde sur Internet et sur des volontaires (500.000 à terme), Nutrinet-Santé vise à mieux comprendre les relations entre la nutrition, la santé, les comportements alimentaires. Elle est coordonnée par l’unité de recherche en épidémiologie nutritionelle affiliée à l’Inserm, l’Inra, le Cnam et l’université Paris XIII. Le volet piloté par Denis Lairon de l’Inserm et portant sur 54.311 participants concerne le profil des consommateurs de produits bio en France. Ses résultats ont été publiés en octobre dernier.

Extraits des publications faisant références aux travaux de Denis Lairon :

 Le profil des consommateurs de produits bio en France (www.inserm.fr
- oct.2013)

 Dans l’étude NutriNet-Santé, l’attitude et la fréquence de consommation de 18 produits Bio, dont 16 aliments, ont été évalués dans un sous-échantillon de 54 311 nutrinautes adultes. Les résultats sont publiés dans la revue PlosOne.

[...]Une analyse statistique par "cluster" (groupes) a permis d’identifier des « comportements types » vis à vis de la consommation Bio.

[...]Les consommateurs réguliers de produits Bio présentent des caractéristiques différentes, par rapport aux non consommateurs :

[...] En conclusion, les consommateurs réguliers de produits Bio ont des caractéristiques socio-démographiques particulières et globalement un profil plus en accord avec le concept d’alimentation durable, et plus bénéfique pour la santé.[...]

 

La qualité des produits de l’agriculture biologique

 Le développement durable des productions de l’agriculture biologique (AB) doit logiquement s’appuyer sur leur qualité nutritionnelle et sanitaire, et s’inscrire dans le cadre des recommandations dans le domaine de l’alimentation et de ses relations avec la santé. Bilan des connaissances actuelles sur la qualité des produits de l’AB, fondé sur un rapport de l’AFSSA, et perspectives d’avenir.

 [...]Le rapport de l’AFSSA (2003), coordonné par l’auteur, a fait un bilan exhaustif de la littérature scientifique internationale. Pour ce qui est de la valeur nutritionnelle des productions de l’AB, par comparaison aux conventionnelles, on tend à trouver dans des légumes plus de matière sèche, de fer ou de magnésium et dans diverses productions végétales plus de microconstituants antioxydants (polyphenols, flavonols, resvératrol). Dans des produits animaux, on tend à trouver moins de lipides et plus d’acides gras polyinsaturés (poulet). Concernant la qualité sanitaire, les données indiquent que l’on n’y détecte que rarement des résidus de produits phytosanitaires (2-6% d’échantillons vs environ 40% en général), des quantités comparables de mycotoxines (céréales) et des teneurs plus faibles en nitrates d’environ 50% (légumes). L’exemple de diverses productions est pris pour montrer comment on peut développer des stratégies pour améliorer certains aspects de leur qualité nutritionnelle, pour le bénéfice du consommateur et en cohérence avec les objectifs du PNNS.

 D. Lairon - UMR 1260 INRA ; 476 INSERM, Université de la Méditerranée, Nutrition humaine, Faculté de médecine, 13385 Marseille cedex 13. Innovations Agronomiques (2009) 4, 281-287

 le professeur Lairon teindra une Conférence débat le mercredi 9 avril 2014 à 20h00
Salle des fêtes de La Couronne (Place du 14 juillet – 16400 la Couronne) en poitou Charente


Téléchargez les documents :