AG du GAB le 9 février 2011 à la Roche sur Yon

Le 9 février, le GAB vous invite à réfléchir au Lycée Nature sur la commercisalisation des produits bio et sur les leviers à actionner pour atteindre l’objectif de 20% de surfaces bio en 2020..

Le cahier propositionnel «20 propositions pour 20% de bio en 2020»

L’année 2012 sera une étape déterminante à double titre pour l’avenir de l’agriculture. Les élections présidentielles et législatives seront l’occasion de réexaminer ces enjeux à l’aune des choix des citoyens. Dans la foulée, la nouvelle majorité devra se positionner rapidement sur la réforme de la PAC qui fixera le cap pour l’agriculture de l’Union Européenne sur la période 2014-2020 et donc pour une grande part celui de l’agriculture biologique.

C’est dans cette perspective que la FNAB propose une liste de 20 mesures à mettre en oeuvre pour faire le pari de l’agriculture biologique, comme moteur de l’agriculture durable, et rendre possible l’objectif des 20% en 2020.

Six propositions cadres concrétiseraient ce plan : les mesures «politiques agricoles européenne et française», «recherche et actions publiques d’accompagnement», «foncier», «filières et innovation», «consommation» et «gouvernance».
La FNAB appelle ainsi à la mise en place d’un nouveau plan de développement de la bio ambitieux, co-construit dans un cadre interministériel et participatif avec les acteurs de la filière et les mouvements associatifs et citoyens.
L’impulsion devra lui être donnée à travers des politiques agricoles territoriales cohérentes et pérennes.
C’est le pari d’oser affirmer que l’on peut concilier souveraineté alimentaire et environnement.

L’Assemblée Générale du GAB sera l’occasion de revenir sur ces 20 propositions et d’en débattre, avec unfocus sur les axes "filières et innovation" et "consommation".

télécharger le cahier propositionnel

 

La commercialisation, un enjeu de taille

Que ce soit en restauration collective, via les AMAP ou en circuit long, comme le montre l’exemple récent des organisations de producteurs de lait, les producteurs bio ont à coeur de créer de nouvelles manières de commercialiser leurs produits, en créant des filières économiques porteuses de sens.
Mais atteindre 20% de surface, et donc la production qui en découle, nécessitera là encore d’imaginer de nouveaux modes d’organisation pour un dévelopement cohérent et sans à-coups.

télécharger l'invitation à l'AG du GAB

 

Le programme de l'après midi


• 14h-14h30: présentation de la campagne «osons la bio!» et des 20 propositions pour 20% de bio en 2020 de la FNAB
• 14h30— 15h30: présentation de plusieurs expériences de commercialisation de produits bio locaux:
             - ARIA 85 et le Manger Bio en Vendée: plateforme pour la restauration collective
             - la structuration des producteurs dans la filière laitière en bio
             - Biocoop Maraichine de Challans: des produits bio locaux dans les rayons depuis des années
             - le responsable du Super U de Bretignolles pour témoigner sur leurs attentes en terme de produits bio locaux
             - Inter AMAP 44: un regard sur l’évolution de ce mode d’organisation de consommateurs
• 15h30-16h30: débat avec la salle et les participants sur leur vision de l’objectif des 20 % de bio en 2020
• 16h30: pot de l’amitié