Aides Bio en Pays de la Loire : nous avons besoin de savoir

Aides Bio en Pays de la Loire : nous avons besoin de savoir
Communiqué de presse



Notre collectif de neuf organisations agricoles, citoyennes et économiques s’est mobilisé le 17 novembre pour soutenir l’agriculture biologique. A cette occasion, nous avons voulu sensibiliser l’Etat et le Conseil régional des Pays de la Loire sur le manque de lisibilité du financement des aides à la bio pour la période 2018 à 2020.

Pour continuer ce dialogue constructif, nous avons demandé par courrier du 28 novembre 2017 un rendez-vous de travail en présence de la Présidente du Conseil régional. Malgré plusieurs relances, nous n’avons eu aucun retour. Nous réitérons notre demande, car la situation n’a pas évolué depuis décembre. Or, les demandes en conversion affluent et les producteurs doivent connaitre les modalités d’interventions pour 2018. Sans un dispositif clair et lisible, on peut craindre que la dynamique en cours soit brisée.

Nos questions restent les mêmes :
·         Le budget conversion proposé par l’Etat sera-t-il à la hauteur des besoins estimés à 20 millions d’euros jusqu’en 2020 pour les Pays de la Loire ?
·         Le Conseil régional va-t-il s’engager à mobiliser tous les financeurs possibles sur l’aide au maintien dès 2018 si le désengagement de l’Etat se confirme ?
·         Quelle est l’ambition chiffrée du Conseil régional en surface bio à l’horizon du mandat en 2021 ?

Nous réitérons l’importance de garder une cohérence du financement de la Bio sur toute la période, en gardant les mêmes modalités de 2015 à 2020.

Nous demandons que l’Etat donne rapidement le budget alloué à la région des Pays de la Loire pour permettre de construire un budget jusqu’en 2020.
 
Nous espérons obtenir très vite une rencontre sur une ferme bio en présence de Madame la Préfète et Madame la Présidente du Conseil régional pour bâtir une réflexion commune.



Contacts presse (au nom du collectif) :
-       François VRIGNAUD : 06-99-45-63-54
-       Mathieu COURGEAU : 06-76-52-28-71

 

TELECHARGER LE COMMUNIQUE DE PRESSE : ICI