Les impacts du round up sur la vie du sol

Dans sa newsletter de ce jour, GroundTruth, organe d'expression de Pesticide Action Network (P.A.N.), explique qu'une nouvelle étude prouve que le Round-up de Monsanto abime les récoltes qu'il est censé protéger. Il apparait que cet herbicide, le glyphosate (le plus vendu au monde et le plus présent dans les analyses d'eau), modifie le profil organique des sols au fil des années, détruisant les équilibres entre vers, bactéries, insectes, champignons au profit de certaines moisissures (p.e : fusarium) qui s'attaquent aux racines des plantes cultivées. Le résultat est une baisse significative des rendements, en plus de la dégradation des sols, imposant plus de pesticides et plus d'engrais et, in fine, une plus grande destruction de la matière organique des sols ; un cercle vicieux en quelque sorte.

Cette étude confirme les conclusions d'un rapport du microbiologiste Bob Kremer de 2009 qui analysa 10 ans de statistiques.

Lien vers l'article