Les paysans bio solidaires des paysans grévistes de la faim à Notre Dame des Landes


La FNAB et son groupe local – le GAB 44 – sont investis dans les actions citoyennes et militantes engagées contre le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes (collectif COPAIN1). Pour sauver leurs terres, des paysans ont entamé une grève de la faim. Le réseau des paysans bio leur apporte tout son soutien et appelle les responsables politiques à la cohérence.


Un projet d’aéroport en forme d’économie du passé

Si l’écologie fait un large consensus dans les programmes des candidats à l’élection présidentielle, tout comme la défense de l’agriculture locale, sur le terrain, tous les jours un certain nombre d’élus prennent des décisions qui visent à artificialiser des terres agricoles au nom d’improbables activités économiques censées ramener la croissance sur les territoires. Doit-on rappeler l’exemple espagnol des dernières années en matière de création d’aéroport dans les petites et moyennes villes ?2 Cette économie spéculative de la croissance par l’endettement public doit cesser.


Pour des territoires ruraux dynamiques, portés par une nouvelle économie agro-alimentaire dans un des départements les plus bio de France

Ce projet s’inscrit au coeur du département de la Loire Atlantique, dans un bassin d’élevage important, dont la majorité des exploitations sont déjà engagées ou pourraient s’engager dans des systèmes d’agriculture durable (bio notamment). Pourquoi faire disparaître des centaines d’actifs agricoles, des surfaces et autant de capacités de répondre à la demande des villes en matière d’alimentation de qualité et bio ?
Le réseau FNAB et les milliers de paysans bio qu’il représente demande aux élus locaux de poursuivre l’exploitation de l’aéroport actuel et de s’engager dans une nouvelle action publique pour un projet de développement local et surtout durable au coeur des attentes de la population. Les paysans bio seront certainement très attentifs à la cohérence des discours tenus dans le cadre de la campagne présidentielle et les décisions prises localement au profit de grands groupes financiers ou industriels.


1 Collectif des organisations professionnelles agricoles Indignés par le projet d’aéroport : Collectif réunissant 4 organisations professionnelles agricoles : la confédération paysanne, la fédération des Civams, le Groupement des agriculteurs biologiques, Terroirs 44.
2 http://www.franceinfo.fr/europe/un-monde-d-info/la-folie-des-grandeurs-des-aeroports-espagnols-501967-2012-01-18