Suite de la mobilisation du 17 mars !

Après la mobilisation du réseau FNAB du 17 mars, le gouvernement a acté un dispositif budgétaire de 14 millions d'euros supplémentaires pour compenser intégralement les baisse des aides maintien dues au coefficient stabilisateur. Ce dispositif mobilisant du Crédit d'impôt et une aide directe spéciale ne nécessitera aucune formalité supplémentaire pour les producteurs, ce que la FNAB avait demandé. Les agriculteurs qui auront des problèmes de trésorerie dus à ce retard de paiement recevront un accueil favorable de la MSA à leur demande de report de paiement des cotisations sociales.

Un bilan de la mobilisation des producteurs bio du 17 mars à Nantes :

 

Revue de presse (la presse a fortement relayé la mobilisation):

 

Le communiqué de presse de la CAB (Coordination de l'Agriculture Biologique en pays de la Loire)

Communiqué de presse, 17 mars 2015

 300 producteurs bio, accompagnés d’associations environnementales, de consommateurs, de citoyens et d’élus, se sont mobilisés le mardi 17 mars à Nantes. Cette mobilisation a payé, puisque le Ministre Stéphane Le Foll a annoncé le versement d’une aide complémentaire d’ici l’été. La situation pour 2014 semble donc réglée, même si les producteurs bio restent vigilants sur la mise en application. Pour 2015, la DRAAF et le Conseil régional s’engagent à rouvrir des négociations dans les 3 prochaines semaines. La CAB défend un plafonnement par an et par ferme de  20 000 euros pour la mesure conversion et un plafonnement à 10 000 € pour la mesure maintien. Les producteurs ont rappelé qu’ils défendaient un juste équilibre des aides directes, au profit d’une agriculture qui préserve l’eau, les sols et la santé des citoyens.

 Une délégation de producteurs bio a été reçue le matin par la DRAAF Pays de la Loire, en présence de Fabienne POUPARD, Directrice-ajointe. Les producteurs bio ont rappelé l’importance de l’aide au maintien et le besoin de lisibilité à long terme. Le projet de conversion à l’agriculture biologique engage des modifications de système qui nécessitent un accompagnement financier stabilisé. L’après-midi, Dominique TREMBLAY (Conseiller régional) a également accueilli une délégation à l’Hôtel de région. Il a proposé à nouveau d’expertiser la demande de la CAB sur les plafonds proposés. Il a donné rendez-vous dans quelques jours aux producteurs bio pour co-construire une proposition cohérente et efficace.

 


 

Rappel de la problématique :

Le Ministre de l’agriculture nous parle d’agro-écologie, de plan "Ecophyto" pour la réduction des pesticides, de plan "Ambition bio" pour redresser une situation alarmante : augmentation de la consommation de pesticides ; coûts astronomiques pointés par la Cour des comptes pour la dépollution de l’eau (http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/ED52-2.pdf); coûts induits liés aux impacts sur la santé (http://www.euractiv.fr/sections/agriculture-alimentation/les-perturbateurs-endocriniens-couteraient-157-milliards-deuros) ...

Et ... il annonce une coupe franche de 25% des aides 2014 attendues depuis 3 mois par les agriculteurs bio !

 Et pour la future période 2015-2020, les enveloppes prévisionnelles censées financer les aides reconnaissant les pratiques positives des producteurs bio ne sont pas au rendez-vous en Pays de la Loire ! 

 Ces 2  signaux politiques sont très mauvais pour le développement de la Bio !

Et complètement incohérents pour une agriculture qui concilie production alimentaire de qualité et respect de l'environnement et qui est au coeur de l'agro-écologie, si "chère" au Ministre de l'Agriculture.

  Dans toute la France, à l'appel de la FNAB (Fédération Nationale des Agriculteurs Bio) et des groupements départementaux et régionaux (GAB, CAB), les agriculteurs bio manifesteront leur colère le mardi 17 mars 2015.

 En Pays de la Loire, nous appelons  à une mobilisation ce mardi 17 mars 2015 à Nantes, à11h.

Le rendez-vous est fixé devant la DRAAF, 5 rue Françoise Giroud à Nantes. (cf. plan ci-joint)

 
Les agriculteurs du GAB85 appellent tous ses partenaires, organisations professionnelles, citoyens, associations, entreprises à se joindre à eux mardi 17 mars, à Nantes, pour une agriculture bio reconnue et des producteurs respectés.

Télécharger le tract de mobilisation

Télécharger le communiqué de presse


A lire aussi :

http://www.fnab.org/index.php/retrouvez-ici-tous-nos-communiques
http://www.reporterre.net/Le-gouvernement-flanque-un-coup-de
http://www.liberation.fr/economie/2015/03/10/les-agriculteurs-bio-en-ont-gros-sur-la-patate_1218234

http://www.itele.fr/france/video/les-agriculteurs-bio-denoncent-une-baisse-de-25-de-certaines-aides-en-2014-115138

 

 

--