"Non aux serres chauffées !" : Limitation des serres chauffées en Bio

La mobilisation nationale aboutit à la limitation des serres chauffées en bio

Pendant plusieurs semaines, tous ensemble (agriculteurs bio, associations, chefs cuisiniers, transformateurs, distributeurs et consommateurs), nous nous sommes mobilisés pour dire non aux serres chauffées en agriculture biologique. Un flou persistait dans le cahier des charges. Faute d'une interdiction inscrite, les serres chauffées étaient donc de fait autorisées...

Notre réseau, appuyé par une vingtaine de partenaires, 70 chefs, plus de 80.000 signataires et une centaine de parlementaires, s'est mobilisé avec force pour faire évoluer cette situation. Jusqu'au dernier moment, nous doutions de l'issue de ce vote et craignions une autorisation sans restriction du chauffage des serres en bio (sans restriction de date et de combustible). Les négociations ont été compliquées.

Le 11/07/2019, le vote au sein du CNAB a abouti à l'interdiction de la commercialisation de fruits et légumes d'été bio issus de serres chauffées avant le 01/05 de chaque année, et à l'obligation de faire appel à des énergies renouvelables (100% dès 2020 pour les nouveaux projets, en 2025 pour les projets existants). Pour beaucoup de fruits et légumes concernés, cette décision posera la question de la rentabilité de ce type de cultures et diminuera la période de chauffe, l'utilisation d'énergies fossiles et donc le bilan carbone de ces productions.

Notre souhait était bien sûr un interdiction totale (chauffage limité à la mise hors gel et la production de plants). Néanmoins, si ce compromis, proposé par le Ministère de l’Agriculture et soutenu par la FNAB, n’interdit pas totalement le recours au chauffage en bio, il le restreint très fortement et pose une première limite au risque d’industrialisation de l’agriculture biologique. C'est donc une première avancée significative !
D'autres mobilisations pour défendre le cahier des charges bio seront nécessaires, mais les réactions d'autres organisations agricoles montrent que cette décision n'est pas anodine : https://urlz.fr/abiV

Merci à tous les signataires grâce à qui notre voix a pris une résonance plus grande !

 

Communiqué de presse :
Téléchargez le communiqué de presse de mobilisation
Téléchargez le communiqué de presse présentant les résultats du vote