Stoppons la vente des pesticides sans attendre 2022 !

Le 23 janvier 2014, le Parlement a adopté la loi Labbé, qui prévoit l’interdiction de la commercialisation et de la détention des produits phytosanitaires pour les usages non professionnels à compter du 1er janvier 2022.

Le 20 mars 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé a classé cinq pesticides dont le glyphosate, principe actif du Roundup, comme « cancérigène probable chez l’homme ».


A la suite de cette annonce par l’OMS, Agir pour l’Environnement a lancé une pétition pour interdire le Round up non pas dans 8 ans mais dès aujourd’hui. Près de 70 000 signataires ont déjà interpellé les ministres de l’agriculture, de l’environnement et de la santé, mais cette pétition n'a rencontré aucune réponse !

Agir pour l’Environnement  décide aujourd’hui d’interpeller directement les jardineries et hyper-marchés, en s'appuyant sur un sondage exclusif effectué par l’IFOP pour le compte d’Agir pour l’Environnement :

Parce que les pesticides ont des conséquences désastreuses pour l’environnement et la santé humaine, nous n’attendrons pas 8 ans pour que les points de vente retirent ces produits toxiques de leurs rayons.


Signez pour stopper la vente des pesticides sans attendre 2022 !
http://pesticides-nonmerci.agirpourlenvironnement.org/